Découvrez nos offres | Paiement en 4 fois avec Paypal

Blog

Devenez plus fort, plus vite, sans vous entraîner plus dur.

  1. JE CHECKE MES PLACARDS POUR PERDRE DU POIDS

    JE CHECKE MES PLACARDS POUR PERDRE DU POIDS

    La première chose à faire si vous voulez contrôler votre poids : changer vos habitudes alimentaires et donc faire un tour de vos placards et du frigo. On ne va pas vous faire supprimer plein de choses et vider vos placards mais on va les remplacer par d’autres, plus saines et nutritives.  
  2. ENTREZ DANS L’AVENTURE WELLNEX POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS

    ENTREZ DANS L’AVENTURE WELLNEX POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS

    Le tourbillon de la baisse de motivation s’intensifie en 2021 avec une situation mondiale toujours incertaine. A notre petit niveau, le réconfort d’une bonne séance à la salle n’est devenu pour beaucoup qu’un lointain souvenir. Plus de groupe d’entraînement, plus de programme, plus d’accompagnement… le manque est bien là ! Alors pour tenter de vous donner un regain d’énergie et raviver la flamme du fitness qui est en vous, Compex a décidé de lancer l’Aventure Wellnex. Un projet de 9 semaines d’entrainement à la maison, 100% digital, pour vous aider à tenir vos bonnes résolutions. En Février, participez à cette aventure qui réunira une dizaine de personnes sélectionnées dans toute la France. Coaché par notre athlète & coach Adrien Raffault, et avec un soutien nutritionnel de notre partenaire Toute La Nutrition, vous participerez à 9 semaines d’entrainement avec Compex. Lives Training, Visioconférence sur la nutrition, mise en place d’habitudes saines, groupe soudé… C’est l’aventure de ce début d’année qu’il ne faut pas manquer si vous souhaitez un boost de motivation pour reprendre une activité physique !
  3. COMMENT PREPARER SON PREMIER TRIATHLON ?

    COMMENT PREPARER SON PREMIER TRIATHLON ?

    Jérémy est un triathlète et influenceur français. Originaire de la course à pied, Jérémy est dans le triathlon depuis 2016. Un jour, un ami lui a prêté un vélo, et ce fut le coup de foudre ! Aujourd’hui, Jérémy se prépare pour la distance mythique de l’Ironman, et espère prendre le départ d’une course très prochainement. Il faut bien démarrer quelque part, et c’est pour cela que nous allons voir grâce à Jérémy comment se préparer pour son premier triathlon. Les premiers pas, les premiers investissements, quel matériel choisir, organiser sa semaine d’entrainement, être prêt le jour de la course… nous passerons tout en revue en espérant que vous allez pouvoir en ressortir quelques astuces utiles si vous avez en tête un premier triathlon ! 1 – PARLONS ENTRAINEMENT, PARLONS NUTRITION Combien de fois par semaines est-ce que tu t’entraines en préparation d’une course, et comment est-ce que tu répartis le temps d’entrainement entre les trois disciplines ? 15 à 20 heures d’entrainement par semaines, j’essaye de pédaler 3 à 4 fois en général, et environ la même chose pour la course et la natation.
  4. 8 IDEES RECUES DE LA NUTRITION SPORTIVE

    8 IDEES RECUES DE LA NUTRITION SPORTIVE

    Rien ne vous empêche de garder le cap sur vos objectifs fitness tout en vous faisant plaisir dans la cuisine. Son dernier eBook « Life Is Sweet » vous propose de nombreuses recettes saines si vous aussi vous êtes fan de gourmandises sucrées. Aujourd’hui, nous passons en revue 8 idées reçues populaires de la nutrition sportive avec Maëlys. Idée reçue #1 : Eviter les glucides pour perdre du poids « Cette idée est très facile à comprendre, car tout est une question d’équilibre. Si on consomme plus de calories que l’on en brûle, il y a de fortes chances que l’on prenne du poids. Par contre, si l’on brûle plus de calories que l’on en consomme, il y a de fortes chances que l’on perde du poids. Pour maintenir son poids, il suffit de consommer autant de calories que l’on en brûle. Vous pouvez consommer 2.000 calories de burgers, si c’est le nombre qu’il vous faut pour maintenir votre poids, alors vous ne grossirez ou ne maigrirez pas (même si ce n’est bien entendu pas ce que l’on recommande pour un mode de vie sain). Les glucides sont des nutriments importants pour votre corps, de la même manière que le sont les protéines et les graisses. Ils ne sont pas responsables directement de votre prise ou perte de poids. Les calories le sont. »
  5. REPRENDRE LE SPORT AVEC UNE LONGUE PERIODE D’ARRET

    REPRENDRE LE SPORT AVEC UNE LONGUE PERIODE D’ARRET

    Alex (28 ans) est un coach français sur Paris et exerce sa profession depuis maintenant 6 ans. De personnes qui cherchent à rester en forme à des athlètes professionnels, Alex aime faire progresser n’importe quelle personne avec un objectif et une envie d’avancer dans son développement personnel. Il ne souhaite pas uniquement que ses clients soient motivés lorsqu’il est avec eux pour les coacher, mais il veut les aider à créer un état d’esprit de battant qu’ils emporteront avec eux pour toujours. Aujourd’hui avec Alex, nous allons dresser une liste de 5 facteurs à prendre en compte impérativement lorsque l’on souhaite reprendre le sport après une longue phase d’arrêt comme un confinement et une fermeture prolongée des salles de sport : votre nutrition, votre plan d’entrainement, votre routine, vos relations, et les objectifs que vous vous fixez. 1 – REVENIR A UNE ALIMENTATION SAINE ET EQUILIBREE Votre poids n’est pas l’indicateur principal de votre niveau de fitness, et à moins que vous ne fassiez de la compétition dans un sport avec une catégorie de poids, vous ne devriez pas vous en soucier outre mesure. En revanche, le poids est un des indicateurs qui permet de mesurer les effets de vos habitudes alimentaires (quantité / qualité). Garder un œil sur son poids peut donc être important, et être inactif physiquement (ou moins que d’habitude) pendant une longue période peut entrainer une prise de poids non-voulue. Quel conseil peux-tu donner aux personnes qui reprennent l’entrainement, vis-à-vis de leurs habitudes alimentaires ? ALEX – Tout d’abord, je pense que ça dépend vraiment de à qui on s’adresse. Si on parle d’un athlète expérimenté, c’est tout de suite « plus facile » d’avoir une approche stricte et réglée. La personne sait ce qu’il faut faire pour avoir des résultats, et tu peux te permettre de serrer la ceinture pendant une première quinzaine de jours pour vraiment revenir rapidement à une shape habituelle. A l’inverse, c’est vrai que si l’on parle à une personne moins expérimentée, on ne peut pas se permettre des restrictions aussi drastiques, ça ne durera pas. Je n’aime pas vraiment parler de « régime », c’est un mot qui peut faire peur souvent, je préfère parler d’ajustements alimentaires jours après jours. D’abord on supprime l’alcool et les sodas, puis quelques jours plus tard les snacks inutiles, on rajoute les fruits et les légumes. Tout ça nous permet d’avoir une base pour aller ensuite encore plus loin dans les changements. Mais si l’on restreint trop, trop vite, on risque de tomber dans ce phénomène de « bonnes résolutions de début d’année », avec des habitudes et des objectifs qui disparaissent après quelques mois… ou même quelques semaines.
  6. EXERCICE À LA MAISON: LES CLÉS DU SUCCÈS

    EXERCICE À LA MAISON: LES CLÉS DU SUCCÈS

    C'est fini, vous vous êtes rendu compte après ces derniers mois que l'excuse «Je n'ai pas le temps de faire du sport» n'est pas très valable après avoir vu la moitié de la France faire de l'exercice à la maison . Alors… pourquoi attendre encore ? Nous savons que le sensation de faire de l'exercice à plusieurs et loin de chez soi a des bienfaits sociaux et émotionnels, mais il y a des moments et des circonstances personnelles où nous avons besoin du confort de notre maison. Et avec les progrès technologiques d'aujourd'hui, nous pouvons également obtenir des bienfaits sociaux et émotionnels qui, à une autre époque, ne seraient pas possibles. Vous pouvez faire du Pilates en ligne avec votre meilleur ami qui vit maintenant à Berlin, embaucher ce super Coach de Marseille que vous avez tant aimé, participer à des ateliers via Zoom avec des personnes partageant les mêmes préoccupations, vous entraîner avant d'aller travailler, faire un cours de yoga en famille ou seul, profiter de ce moment de calme qui vous plaît tant...
  7. LE MANQUE DE TEMPS N'EST PLUS UNE EXCUSE POUR FAIRE DE L'EXERCICE

    LE MANQUE DE TEMPS N'EST PLUS UNE EXCUSE POUR FAIRE DE L'EXERCICE

    Combien de fois avez-vous déjà dit "J'aimerai que ma journée dure 25 heures ?" ou "Je suis désolé, je ne peux pas, je n'ai pas le temps ?" Ces derniers mois vous avez sûrement dû voir votre planification quotidienne affectée ! Vous avez également gagné du temps ! Etre plus présent chez soi, parler avec les gens, lire, voir la série ou le film que vous aviez indéfiniment sur votre liste de choses à faire, nettoyer, vous ennuyer… Et aussi du temps pour faire de l'exercice !
  8. Soulager les règles douloureuses

    D’après les chiffres donnés par la sécurité sociale, 50 à 70% des adolescentes souffrent de douleurs abdominopelviennes liées aux dysménorrhées (règles douloureuses). Ces chiffres comprennent les douleurs occasionnelles ou permanentes. Ces douleurs représentent la première cause d’absentéisme à l’école et dans le milieu professionnel chez les jeunes filles. Les signes cliniques sont le plus souvent caractérisés par un pic douloureux durant 1 ou 2 jours associé à d’abondants saignements, maux de tête, fatigue, nausées voire vomissements. La zone douloureuse la plus fréquemment touchée est la région abdominale mais le bas du dos (rachis lombaire) ou les cuisses le sont aussi. Les douleurs sont d’intensité variable sous forme de crampes ou de spasmes.
  9. Compex Meets... Frederik Van Lierde

    Compex : Bonjour Frederik, ravi de te revoir, nous espérons que tu vas bien ! Peux-tu rapidement te décrire ?

    Frederik : Bonjour la team Compex, je suis belge, je vis à Menin près de la frontière avec la France (Lille) et je suis affilié à l'équipe Compex Benelux.

    Compex : Merci Frederik. Peux-tu nous raconter tes débuts ?

    Frederik : Bien sûr. Je suis un triathlète. J'ai commencé à 17 ans (j'aurai 40 ans en 2019) et je suis devenu professionnel à 23 ans, après avoir été nageur de compétition. Mon objectif en tant qu'athlète est de continuer jusqu'en 2020 et de gagner le plus grand nombre possible d'Ironman. J'ai encore 3 ans pour prouver ma valeur. Pour moi, l'important est de croire en soi et c'est ce que je fais tout le temps.

    Compex : C'est génial, une bien longue carrière ! Comment est-ce que Compex t’aide à mieux t’entraîner ?

    Frederik : Compex m'aide à me faire progresser, que ce soit pour la préparation ou pour la récupération. Il me permet de récupérer plus vite et mieux afin que je puisse m'entraîner plus dur pour toujours m’améliorer.

    Frederik Van Lierde

     

    Compex : C'est bon à entendre ! Quel programme / s utilises-tu ?

    Frederik : Je l'utilise pour la récupération après l'entraînement et la compétition, ce qui m'aide beaucoup. Je l'utilise aussi avant certaines séances d'entraînement pour préparer une activité musculaire, ce qui est très utile !

    Compex : Utilisez-vous d'autres produits Compex?

    Frederik : Oui, j’utilise le  Compex Tape dès que j’en ai besoin.

    Compex : Génial, nous te souhaitons une excellente saison, Frederik, nous sommes sûrs que tu vas faire de ton mieux !

    Frederik : Merci beaucoup Compex !

  10. Compex Meets... Tony Voisin

     

    Compex: De quel pays dépends-tu ?

    Tony: Je suis un athlète Compex français depuis 2018. 

    Compex: Quel sport pratiques-tu et pourquoi ?

    Tony: Je pratique la course à obstacles. Le sport pour moi, c’est une hygiène de vie. Je pense qu’aujourd’hui il est le meilleur médicament pour se prémunir et lutter contre les mauvais symptômes de la vie courante.

    Compex: Quel stimulateur Compex utilises-tu ? Comment as-tu connu Compex et quels programmes utilises-tu ?

    Tony: J’utilise maintenant le Compex SP8 Wod Edition. J’ai rencontré Compex en 2016, en visitant le stand Compex sur le Salon du Fitness. On m’a expliqué que cela pouvait m’aider à récupérer mais aussi à participer à ma préparation physique.

    J’ai commencé à me renseigner un peu plus et j’ai acquis un Compex. J’ai d’abord commencé à me servir du programme récupération, et j’en ai ressenti immédiatement les effets. J’ai utilisé aussi le programme Jambes Lourdes car j’ai un problème de circulation sanguine. Puis j’ai intégré la capillarisation et j’ai ressenti de vrais bénéfices avant les courses.

     

     

    Compex: Quand et comment as-tu vraiment commencé à intégrer Compex à ta préparation physique ?

    Tony Voisin: J’ai commencé à intégrer Compex à ma préparation physique en 2018 et en vue des championnats du monde. J’ai d’abord réalisé un cycle de 5 semaines sur de la force, à raison de 2 fois par semaine, en complément d’une séance de force en musculation et une séance en dynamique, c’est-à-dire des montées de genou sur des box ou des talons-fesse.

    Ensuite, j’ai enchaîné par un cycle de 5 semaines en résistance. J’ai laissé une semaine de récupération entre les 2 cycles pour pouvoir récupérer.

    Compex: Qu’en as-tu retiré ?

    Tony: Je sens que dans les parties côtes, ce qui était mon point faible, j’ai plus de puissance et j’arrive à mieux résister aux lactates. J’ai vraiment progressé, j’ai les jambes beaucoup plus légères aussi !

    Compex: Le mot de la fin ?

    Tony: Je terminerai par une phrase qui est un peu mon leitmotiv : Lève-toi avec détermination pour te coucher avec satisfaction.

    Merci Tony !

     

Articles 1 à 10 sur un total de 66